Le conseil lecture : "Pourquoi votre cerveau n'en fait qu'à sa tête ?"

     

    L'Homme est un con, du plus intelligent au plus ignorant ! Ni plus, ni moins... C'est clair et c'est net, mais pourquoi donc ? Parce que le cerveau humain n'a pas évolué au gré du progrès et des évolutions de notre société. Concrètement, le cerveau, à l'époque des chasseurs-cueilleurs servait à répondre à nos besoins vitaux et notamment fuir en cas de danger. Aujourd'hui, sauf tristes exceptions, nul besoin de nous enfuir en courant dans nos quotidiens. Juste à mener nos vies et à prendre des décisions : pantalon rouge ou bleu, viande ou poisson, etc. 

     

    Le cerveau, le même depuis des millions d'années donc, est le siège de nos réflexes, de nos mouvements, de notre vision, de nos émotions. Mais en aucun cas, il n'est le siège de notre intelligence. La cognition, en fait les processus mentaux de notre cerveau pour percevoir, prendre des décisions, agir et résoudre des problèmes, fonctionne assez mal. Le traitement des informations est le plus souvent biaisé et nos décisions prises le sont "à côté de la plaque". Ces dysfonctionnements sont totalement inconscients et permanents. Ils ont été découverts dans les années 60 par Daniel Kahneman et Amos Tversky et sont aujourd’hui bien connus, étudiés entre autres dans les écoles de marketing et de commerce.

     

    Partant de ce constat, Éric la Blanche, journaliste scientifique, s’est intéressé aux différents biais cognitifs qui perturbent tant nos quotidiens et qui explique en partie pourquoi notre cerveau ignore tout bonnement le problème du changement climatique. Le livre est une pépite, parfaitement "vulgarisé" et accessible à tous lecteurs, avertis du sujet ou pas du tout. L'auteur, après quelques explications sur le fonctionnement du cerveau, détaille les 24 biais cognitifs les plus connus et les plus perturbateurs de nos vies. 

     

    Ces 24 biais sont classés en 4 catégories : 

    • les biais "trop-plein d'infos", le cerveau trie les milliers d'informations qui lui arrive tous les jours à vitesse grand V et décide d'en garder certaines ou d'en évacuer d'autres... parfois en notre défaveur,
    • les biais "agir vite" pour nous faire prendre des décisions rapides... parfois avec un résultat inverse au besoin,
    • les biais "trouver du sens", le cerveau a horreur du vide et est parfaitement capable de trouver des explications sans queue ni tête juste pour donner un sens à plusieurs informations... qui parfois n'ont vraiment rien à faire entre elles,
    • les biais "souvenirs simples", le cerveau a un disque dur aux capacités limitées, il simplifie, fait encore le tri pour garder ce qu'il considère utile... mais est-ce vraiment l'essentiel ? 

    De prochains articles détailleront certains de ces biais et permettront de comprendre comment les détecter et les utiliser en faveur d'une sensibilisation massive au développement désirable. 

     

    Voilà le lien pour trouver l'ouvrage dans une librairie indépendante proche de chez vous

     

    Bonne lecture ! 

     

    Envie d'en savoir plus sur le fonctionnement du cerveau ? Voilà un autre ouvrage " Le bug humain" de Sébastien Bohler conseillé par l'agence. 

     

    Écrire commentaire

    Commentaires: 0
    Matrix themes
    Close