ARTICLES AVEC LE TAG : "Les apports de la psycho-socio"


24. novembre 2019
En psychologie sociale, la dissonance cognitive est une théorie selon laquelle une personne qui se trouve confrontée simultanément à des informations, opinions, comportements ou croyances qui la concernent directement et qui sont incompatibles entre elles, ressent un état de tension désagréable.

24. mai 2019
En écho à notre article "Pourquoi être une victime du changement climatique est inefficace pour prendre conscience des changements climatiques ?" les dernières études en psychologie sociale appliquée à l'environnement démontrent que les messages d'alertes, de peur et les scènes de chaos sont strictement inutile pour qu'une population, insensible dès lors, prenne réellement conscience des problématiques climatiques. L'agence reprend ci-dessous une interview de David Uzzell paru sur le site www.le

27. septembre 2018
Un Degré Cinq assistait il y a quelques jours à une conférence passionnante sur le lien certain entre les neurosciences et les changement de comportements. Jacques Fradin, Fondateur de l’Institut de Médecine Environnementale, nous expliquait alors que le cerveau raisonne selon deux modes : automatique ou adaptatif. Que signifie ces modes et comment activer chez nous-même et chez les autres le mode cohérent avec les défis climatiques qui nous confrontent chaque jour à nos comportements ?

28. août 2018
L’exemple des États-Unis peut faire cas d’école mais il devient aussi valable en France depuis quelques étés. Les catastrophes naturelles se succèdent, toutes plus violentes les unes que les autres. On pourrait alors penser que l’après catastrophe et le moment idéal pour faciliter une prise de conscience des problématiques écologiques. Il n’en est rien !

13. mars 2018
Le dernier baromètre « Français et consommation responsable » , élaboré par GreenFlex avec le soutien de l’Ademe en 2017, nous apprend que la pollution est le premier motif d’inquiétude des citoyens concernant l’environnement (28,8%), suivie de près par l’extinction de la faune et de la flore (24,6%). De quoi se rassurer alors. Chacun va agir dans son quotidien, chacun va chercher à réduire sa consommation d’énergie, à consommer local, etc. Bref, allez, ça va aller… ou pas !

Matrix themes
Close